Oui, quelque soit le type de formation, l’entrée est sélective afin de garantir une qualité du niveau des études.

 La sélection peut s’effectuer par l’analyse du dossier de l’étudiant (exemple : entrée à l’université) en licence, et éventuellement, suite à un entretien de motivation (exemple : entrée en deuxième année de master). L’entrée en école doctorale implique une sélection basée notamment sur le cursus de l’étudiant et sur sa capacité à entreprendre un travail de recherche.

 Un concours d’entrée permet d’intégrer les grandes écoles. Pour ce faire, il peut être nécessaire de suivre les enseignements d’une classe préparatoire aux grandes écoles (classes préparatoires économiques et commerciales, littéraires ou scientifiques) pendant deux ou trois ans. L’enseignement proposé au sein de ces classes préparatoires est intensif. De grandes écoles, notamment d’ingénieurs, se regroupent et présentent des banques d’épreuves communs. Ainsi le GEIPI-Polytech’ regroupe 25 grandes écoles pour un total de 2 000 places.

 Certains cursus limitent le nombre d’étudiants par le biais d’un numerus clausus, ce qui est le cas pour les études médicales. Un concours sélectionne les étudiants, notamment en fin de première année.