L’École nationale d’administration a été créée par une ordonnance du 9 octobre 1945, signée du Général de Gaulle. L’ENA est un établissement public administratif de l’État. Elle a pour mission de former les hauts fonctionnaires et prépare à ce titre ses élèves à des carrières dans les corps les plus élevés de l’administration française : Conseil d’État, Cour des comptes, corps d’inspection (inspection générale des finances, inspection générale de l’administration, inspection générale des affaires sociales), corps préfectoral, corps diplomatique, corps des administrateurs civils, corps des conseillers de tribunaux administratifs et des conseillers de chambres régionales des comptes, administrateurs de la Ville de Paris.
Ecoles, Canada

La création de l’ENA répondait à un double objectif : homogénéiser le recrutement de fonctionnaires destinés aux carrières les plus variées, alors que celles-ci n’étaient accessibles antérieurement que par des concours séparés, assurer une formation professionnelle d’excellence commune à tous ces fonctionnaires, conduits généralement à servir aux plus hauts niveaux de l’administration.


L’ambition de l’ENA, est en outre, d’être une école européenne de la gouvernance au carrefour de toutes les nouvelles formes de gestion publique. En effet, l’Europe représente désormais pour tout fonctionnaire le champ d’action naturel. C’est le sens du regroupement à Strasbourg de l’essentiel des activités de l’École, ancrée désormais dans sa dimension européenne.

Les cycles internationaux de l'ENA

Cycle international long (CIL)

Durée : 16 mois

Frais d’inscription : aucun

Pour qui ?

Le cycle international long (14 mois + 2 mois [Pour la rédaction et la soutenance d’un mémoire de Master]) s’adresse à de jeunes fonctionnaires ou agents publics étrangers et, dans certains cas très exceptionnels, à des personnes étrangères ayant apporté la preuve d’un projet professionnel d’engagement dans le service public de leur pays d’origine. Ce programme leur permet de bénéficier d’une formation commune avec les élèves fonctionnaires de l’ENA issus des trois concours, et notamment d’un stage de 4 mois qui se déroule selon leur choix sur les questions internationales ou sur les questions territoriales.


Le Cycle international long a été réformé en 2015.

  1.  CONDITIONS D'ADMISSION

Le candidat à la procédure de sélection du cycle doit :

- être fonctionnaire, agent public ou dans un cas très exceptionnel, apporter la preuve d’un projet professionnel dans le service public au bénéfice de son pays d’origine;

- disposer d’un diplôme de niveau master 1 ou d'un cursus équivalent;

- exercer des responsabilités de niveau supérieur pour les fonctionnaires ou agents publics;

- posséder une excellente maîtrise de la langue française tant à l’oral qu’à l’écrit;

- avoir une bonne maîtrise de l’anglais;

- satisfaire aux épreuves de sélection organisées par l'École;

- ne pas être de nationalité française.

2.       DEROULEMENT DE LA SCOLARITE

La scolarité des élèves étrangers se déroule de la façon suivante :

-1 mois en septembre de l’année N préparatoire au stage et à la partie commune avec les élèves français.

-4 mois de stage dans un organisme public choisi en fonction du projet professionnel (administration centrale ou déconcentrée, opérateur de l’Etat, organismes internationaux).

-9 mois en commun avec les élèves fonctionnaires issus des trois concours (enseignements à Strasbourg, dont un mois de congés en août).

-2 mois supplémentaires (novembre et décembre de l’année N+1) pour les élèves qui rédigent et soutiennent un mémoire de master.

La phase d’accueil est précédée 6 mois auparavant d’entretiens téléphoniques individuels de la référente pédagogique des élèves étrangers avec pour objectif de donner des indications pédagogiques et pratiques avant l’arrivée à l’école, ainsi qu’avec les responsables de la direction des stages pour ce qui concerne l’affectation en stage. Ce premier lien sera complété par la mise en ligne de ressources pédagogiques permettant aux élèves de préparer leur arrivée.

ACCUEIL GÉNÉRAL ET PRÉPARATION AU STAGE (4 SEMAINES en septembre 2016)

- La phase d’accueil du mois de septembre comporte essentiellement des enseignements de méthodologie, des rappels ou états des lieux dans les matières fondamentales et une présentation des parcours de masters proposés aux élèves, afin de leur permettre d’effectuer un choix ;

- Le choix du parcours de master retenu se fera à l’occasion de la phase d’accueil

- 4 semaines de mise à niveau sur des problématiques indispensables pour la suite de la scolarité et la préparation au stage ;

- Présentation et premiers enseignements de masters dispensés dans la seconde quinzaine de septembre (une quinzaine d’heures) ;

- Entretiens individuels et analyse des attentes des élèves.

STAGE EN RESPONSABILITÉ (17 SEMAINES) (octobre 2016 à janvier 2017)

Lieux : administrations françaises centrales (directions d’administrations centrales) ou déconcentrées (préfectures), collectivités territoriales, organismes internationaux.

Le stage d’une durée de 4 mois se déroule au sein d’une administration française, nationale ou locale, d’une organisation internationale ou d’une juridiction. L’affectation en stage est décidée par la directrice de l’Ecole sur proposition du directeur des stages fondée autant que possible sur les voeux émis par l’élève et son projet professionnel. Celui-ci sera guidé dans sa réflexion par des supports (visuel et écrit) communiqués au préalable et lui présentant les enjeux du stage.

Durant son stage, l’élève est placé sous la responsabilité d’un maitre de stage, responsable public de haut niveau et doit se conformer aux règles en vigueur dans sa structure d’accueil, en particulier neutralité politique et religieuse.

Le stage donne à l’élève la possibilité d’acquérir une expérience dans un milieu nouveau. Il s’agit d’une véritable expérience professionnelle, le point d’ancrage concret du cycle de formation, et non une simple période d’observation.

L’élève se voit confier des missions qu’il devra mener à bien au même titre que le ferait tout agent de la structure d’accueil. Il doit faire la preuve de sa capacité à s’adapter rapidement à des réalités différentes et nouvelles (méthodes de travail, “culture organisationnelle”, gestion des relations interpersonnelles, découverte d’un pays étranger et de ses modes de fonctionnement culturels et administratifs...) et de montrer son potentiel à assumer les responsabilités d’un haut fonctionnaire et à exercer des fonctions variées.

A l’issue de la période de stage, les élèves du cycle international long suivent les enseignements pratiques avec les élèves fonctionnaires issus des concours.

PERIODE D’ENSEIGNEMENT (février à octobre 2017) à STRASBOURG

- Séminaire d’intégration et choix du nom de promotion avec les élèves fonctionnaires

- Enseignements comprenant :

1) Une majorité d’enseignements communs avec les élèves issus des concours, notamment sur le management, la mise en oeuvre des politiques publiques, les questions européennes et internationales. Ces enseignements s’effectuent souvent sous forme de modules pratiques, avec des exercices individuels (rédaction de notes sur dossier) et d’autres en groupe, des travaux de rédaction de rapports comme des exercices appliqués en management, communication, négociation, gestion de crise… Une partie des enseignements est suivie en commun avec les élèves de l’Institut national d’études territoriales (INET) située à Strasbourg pour la formation des administrateurs territoriaux.

2) Des enseignements spécifiques aux parcours de masters professionnels.

3) Des plages dédiées au travail de recherche en vue de la rédaction du mémoire de master.

EVALUATION / ÉPREUVES : de manière échelonnée au cours de la seconde année

Des épreuves sont organisées selon différents formats : épreuves individuelles ou collectives, orales ou écrites, certaines d’entre elles communes avec les élèves français, d’autres spécifiques. Elles concernent le management, les politiques publiques, les langues, le sport, une commande émanant d’une administration centrale sur une thématique européenne ou internationale. Une partie d’entre elles est commune avec les masters.

Evaluation du stage : A l’issue du stage, chaque élève remet un rapport visé par le maître de stage. Un jury, nommé par le directeur de l’Ecole, procède à l'évaluation du stage en s'appuyant sur la notice d'appréciation établie par le maître de stage, la visite d’un membre de la direction des stages, le rapport de stage et l'audition de l'élève. Il délivre une note assortie d'une appréciation.

Autres épreuves : Les autres épreuves sont des épreuves spécifiques aux parcours de Master.

MI-OCTOBRE à FIN DECEMBRE 2017 : temps consacré au MASTER

1) Rédaction et soutenance du mémoire de master.

2) Entretien individuel de fin de programme : bilan des acquis des élèves et retour sur leur appréciation du programme.

3- EVALUATION DU CYCLE

La formation est sanctionnée par un diplôme d’administration publique délivré par l'ENA.

Le diplôme est délivré par le directeur de l'École aux élèves ayant obtenu une moyenne égale ou supérieure à 10 à l’ensemble des épreuves.

En plus de ce diplôme de l’ENA, les participants au programme ont la possibilité d’obtenir un diplôme universitaire de Master II.

4- MASTERS PROPOSES AUX ELEVES DU CIL

Les élèves intégrant chaque année le cycle international long ont le choix entre trois masters professionnels de haut niveau organisés dans le cadre d’un partenariat avec des universités de renom.

Ces parcours permettent aux participants du programme d’acquérir une spécialisation supplémentaire au choix dans trois domaines liés au management public :

· Communication publique

· Administration et gestion publiques

· Action publique en Europe

La scolarité de chacun de ces masters, étroitement liée à celle suivie dans le cadre du programme, s’effectue à Strasbourg et dure en tout 16 mois.

Outre le suivi et la validation d’une grande partie des enseignements tout au long de la scolarité à l’ENA, le cursus des masters comprend des enseignements additionnels d'approfondissement organisés par les partenaires académiques dans la spécialité choisie et des cours de méthodologie. Les élèves doivent également mener un travail de recherche sanctionné par la rédaction d'un mémoire à soutenir devant un jury composé du tuteur académique, d'un enseignant de l'université délivrant le diplôme et d'un représentant de l'ENA.

Master professionnel en Communication des institutions publiques

Ce parcours de master est organisé en coopération avec l’Ecole des hautes études en sciences de l’information et de la communication, Paris IV–Sorbonne. Les enseignements complémentaires sont assurés par des intervenants du CELSA. Ils portent sur la communication politique et publique, les théories de l’information et le savoir-faire nécessaire à la mise en oeuvre d'une véritable politique de communication. A cela s'ajoutent des cours de relations publiques et de relations avec la presse, d'études qualitatives et quantitatives. La formation débouche sur la rédaction d'un mémoire portant sur un sujet de communication publique ou politique.

Master professionnel en Administration publique générale Ce parcours de master est organisé en collaboration avec l'Université de Strasbourg et son Institut d'Études Politiques (IEP). Les enseignements complémentaires portent sur l'administration économique et financière et visent à donner aux participants des connaissances complètes et précises dans ce domaine, dans une perspective nationale, européenne et comparée. Les enseignements supplémentaires sont assurés par une équipe d'enseignants de l'IEP de Strasbourg. La formation débouche sur la rédaction d'un mémoire portant sur un sujet d'administration publique.

Master professionnel en Action Publique et Politiques Publiques Ce parcours de master est organisé en collaboration avec l'Université Paris 1, Panthéon- Sorbonne. Les enseignements complémentaires portent sur l’analyse des politiques publiques en Europe. Les enseignements supplémentaires sont assurés par une équipe de l’Université Paris 1. La formation débouche sur la rédaction d'un mémoire portant sur un sujet de politiques publiques ou d’action publique.

IMPORTANT :

Règles concernant la possession de la nationalité française :

Les ressortissants étrangers possédant également la nationalité française ne peuvent pas se présenter aux cycles internationaux de l’ENA.

Autres cycles internationaux

Cycle international de perfection (CIP)

Durée : 8 mois

Frais d’inscription : 4 000 euros

Pour qui ?

Pour des fonctionnaires étrangers expérimentés

Cycle international des IRA  (CiIRA)

Durée : 8 mois

Frais d’inscription : 825 euros pour 4 semaines / 600 euros pour 1 à 2 semaines

Pour qui ? Pour de jeunes fonctionnaires étrangers ou déjà expérimentés

PROCEDURE D’INSCRIPTION EN LIGNE

Les serveurs d'inscription seront ouverts du 15 octobre 2015 au 31 décembre 2015. Au-delà de cette date, il vous appartient de contacter le service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade dans votre pays de résidence et de retirer auprès de lui un dossier papier d’inscription en vérifiant que vous êtes bien dans les délais d’inscription fixés par l’ambassade.

Avant de procéder à votre inscription, vous devrez vérifier que vous remplissez les conditions générales d’admissibilité aux différents cycles (CIL/CIP/CIIRA).

Le formulaire d’inscription en ligne est constitué de 5 rubriques que vous devrez toutes obligatoirement renseigner : état-civil / coordonnées / formation / expérience professionnelle / inscription à un cycle et choix de master.

A la fin de la procédure, un dossier au format PDF sera généré. Vous devrez obligatoirement imprimer le dossier de candidature, compléter à la main les rubriques laissées vacantes, le signer et le transmettre en version originale accompagné des pièces complémentaires requises* par courrier :

- Au Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France dans votre pays de résidence. NB : les SCAC définissent eux-mêmes pays par pays les dates limites de retour des dossiers. Vous devez les contacter pour connaître cette date limite de dépôt.

SCAC Ottawa:

Frédéric BESSAT

464, Wilbrod, Ottawa

Ontario K1N 6M8

Tél: 613 593 7416

A titre dérogatoire, et si vous résidez en France au moment du dépôt des dossiers, vous pourrez déposer directement votre dossier au service des relations avec les élèves étrangers – ENA, 2 avenue de l’Observatoire- Paris 75006 avant le 31 décembre 2015.

Rappel des documents à joindre au dossier :

• une photo d’identité en couleur à coller sur le dossier de candidature

• un CV au format Europass

• une copie de votre passeport ou carte d’identité

• la copie de votre diplôme de niveau le plus élevé et sa traduction en français le cas échéant

• une lettre de motivation expliquant quelles sont vos motivations pour suivre un cycle de l’ENA et/ou des IRA, quels sont vos objectifs de carrière à l’issue de la scolarité à l’ENA ou aux IRA et en quoi le cycle auquel vous souhaitez participer peut vous aider à réaliser votre projet professionnel

Seuls les dossiers complets seront instruits par les ambassades responsables de l’étape de pré-sélection des candidats.



Source: 
ENA